Le programme EarthLab présenté à Thierry Mandon pour les 30 ans de SPOT, à la Cité de l’Espace

Nous sommes tous des enfants de SPOT et, si l’on peut dire, du Djebel Amour ». C’est ainsi que Jean-Yves Le Gall, président du CNES a introduit son discours lors des 30 ans de SPOT 1 qui se sont tenus à la Cité de l’Espace, le 22 février dernier en présence de Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

A l’occasion de cette soirée, Corinne Mailles, directeur-adjoint de Telespazio France a pu décrire à Thierry Mandon, la pluridisciplinarité des interventions de Telespazio France dans l’aventure SPOT 1 à 5 mais aussi l’activité opérationnelle en cours sur les satellites optiques de la filière Pléiades (1A et 1B) pour le compte du CNES. Avec le support de la vidéo EarthLab Galaxy, Corinne Mailles a également présenter le programme de surveillance de l’environnement EarthLab qui propose des nouveaux services innovants combinant l’imagerie optique et radar.

Effectivement, il y a 30 ans, le premier Satellite Pour l’Observation de la Terre était lancé depuis la base de Kourou en Guyane et capturait la première image couleur du Sahara algérien. Entre 1986 et 2015, le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) a piloté la mise en orbite de 5 satellites optiques, SPOT 1 à 5, et ce sont plus de 300 collaborateurs de Telespazio France qui ont accompagné cette filière d’exception. Partenaire historique du CNES et d’Arianespace, Telespazio France a participé aux différents niveaux de la chaine de valeur de cette filière depuis les 4 coins de la planète comme à Kourou, les différents sites guyanais, au sein des stations de suivi lanceur et satellites ou encore au cœur du Centre Spatial de Toulouse.

Découvrez la vidéo « Telespazio France, dans l’aventure SPOT depuis toujours »